Apple Watch : une première mise à jour et pas beaucoup d’évolutions

0

C’est seulement quelques semaines après son lancement que la première mise à jour logicielle de l’Apple Watch voit le jour. Le système d’exploitation intégré Watch OS évolue vers la nouvelle version 1.0.1 pour un poids de 51 Mo, et est accessible depuis l’application installée sur l’iPhone associé à la montre connectée. Bien que mineure, elle apporte essentiellement des corrections de certains bug ainsi qu’une amélioration des performances et de la réactivité de la montre.

Vers une amélioration de l’Apple Watch

Principaux reproches adressés à la montre connectée dès sa sortie, les failles de sécurité découvertes par des fournisseurs d’applications sont corrigées. Cette nouvelle mise à jour, bien que minime, permet aussi à l’Apple Watch de gagner en précision et en réactivité, et aux applications de se charger plus rapidement.
L’amélioration des mesures dans le cadre du suivi de l’activité physique est notable. Elles sont désormais plus fiables, notamment lors du stationnement fixe debout, du calcul des calories dépensées avec un rameur ou un vélo d’appartement, et des distances et du rythme pour les activités de marche à pied et de course à l’extérieur. La reconnaissance vocale, plus précise, permet une augmentation des performances de Siri, l’assistant vocal d’iOs et des applications tierces.
Sept nouvelles langues sont également désormais prises en charge: le danois, le néerlandais, le portugais brésilien, le russe, le suédois, le thaï et le turc. Enfin, OS et OSX accueillent de nouveaux « Emojis » que les possesseurs de l’Apple Watch pourront s’envoyer entre eux, ainsi que des dessins éphémères tracés sur le cadran.

De nouvelles applications à venir.

La WDC, conférence pour les développeurs, qui se tiendra début juin 2015 devrait être l’occasion pour Apple de dévoiler de futures applications destinées à sa montre.
Une nouvelle fonction de localisation nommée « Find my Watch » permettrait de retrouver sa montre à distance, voire éventuellement d’en effacer les données ou de la bloquer en cas de perte ou de vol. En complément, une option « Smart Leashing » signalerait à son utilisateur s’il a oublié son iphone, actionnant un signal en cas de distance trop importante entre les deux objets.
Un enrichissement de la fonction santé et fitness est également prévu, avec un outil de surveillance du rythme cardiaque et du sommeil dans un premier temps, puis un contrôle de la glycémie dans un futur plus lointain.
Une possibilité de créer des « complications » devrait également apparaitre. Matérialisées par des petits widgets affichés en permanence sur les écrans, comme la météo ou le niveau de batterie, on pourrait imaginer un module affichant le nombre de notifications non lues sur Facebook, un compteur de tweet… L’Apple Watch n’a pas fini d’évoluer.

A propos

Comments are closed.